Publié le  par Philippe

Les applications mobiles rythment le marché de la restauration

Les applications mobiles rythment le marché de la restauration

Alors que la livraison de repas a explosé ces dernières années, boostée par les applications mobiles, App Annie, qui est un fournisseur de données pour le marché des applications mobiles, s'est penché sur le rôle clef que joue le mobile dans l'évolution du secteur de l'alimentation et comment de nouveaux acteurs bousculent le marché en proposant des applis prônant une consommation plus responsable.

Les applis alimentaires ont connu une croissance de 95% des téléchargements entre 2016 et 2018 en France

Depuis 2016, le nombre total de sessions sur les applications dans la catégorie alimentation et boissons a augmenté de 130 % dans le monde. En France par exemple, le nombre de téléchargements des applis alimentaires est passé de 11 millions en 2016 à plus de 20 millions en 2018.

La restauration rapide est connue pour ses offres de services accélérés, et le mobile offre un avantage supplémentaire grâce aux options de commande à l'avance qui permettent aux clients d'être servis plus rapidement. La valeur ajoutée du mobile dans l'industrie alimentaire repose fortement sur l'efficacité et l'accessibilité pour fidéliser la clientèle et les applications sont devenues le canal privilégié par les enseignes du secteur.

Les téléchargements des 5 premières applis de livraison alimentaire ont augmenté de 115% en 2018 par rapport à 2016 dans le monde

La livraison de repas a progressé de 20% en 2018 en France, selon l'institut NPD Group, portée en partie par la restauration rapide. Au total, 160 millions de repas ont été livrés, mais malgré cette croissance ce marché ne représente toujours que 3% du chiffre d'affaires global de la restauration.

La livraison à domicile reste une activité très urbaine. Ainsi en France, la majorité des livraisons s'effectuent sans surprise dans des villes comme Paris, Lyon ou Marseille avec des consommateurs plutôt jeunes puisque les 18-35 ans représentent 50% des ventes. Les Millenials sont la cible prioritaire et cela se ressent sur les canaux empruntés pour la commande. En effet, les commandes passées depuis une application ont progressé de 38%, selon cette même étude.

En 2018, Uber Eats, Just Eat et Deliveroo se disputaient les premières places du classement français des applications de livraison, suivis de près par Franprix et Foodora, cette dernière étant en inactivité depuis fin 2018.

Les applications de livraison offrent un large éventail d'options telles que les promotions de fidélité ou les notifications push avec des offres de temps limité qui permettent d'engager les clients et d'augmenter le nombre de commandes.

La facilité de paiement est un autre facteur important pour les clients. Bien que les modes de paiement pour la livraison aient considérablement évolué, de nombreux clients recherchent des méthodes de paiement plus transparentes qui n'exigent pas la saisie manuelle des données par carte de crédit. C'est notamment dans cette logique qu'Uber Eats a récemment annoncé qu'il acceptait désormais Apple Pay.

Les applications anti-gaspillage ont le vent en poupe et bousculent les usages traditionnels

Selon Yougov, 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont jetées ou perdues tous les ans, soit un tiers des aliments produits sur la planète. Si près d'un Français sur huit fait attention au gaspillage alimentaire pour des raisons économiques, 79% des jeunes entre 18 et 24 ans se disent avant tout préoccupés par la cause écologique.

Pour preuve, les applications anti-gaspillage connaissent une très forte croissance dans l'Hexagone auprès des consommateurs pour qui l'écologie et une alimentation durable sont devenues primordiales. À tel point que l'une des applications les plus connues, To good to Go, qui permet de récupérer des paniers alimentaires surprises invendus, s'est hissée dans le top 3 des téléchargements français de la catégorie Alimentation en 2019, aux côtés des très populaires applis de restauration rapide ou de livraison de repas.

Top Applications Alimentaires par téléchargements (iOS et Google Play combinés) France, 1er trimestre 2019

Parmi ces applis, on retrouve également celles qui aident à économiser sur les denrées alimentaires (Shopmium), celles qui luttent contre le gaspillage dans la restauration ou les commerces d'alimentation (Too Good to Go et Optimiam), celles qui donnent des idées de recettes avec ce que nous avons dans le réfrigérateur (Frigo Magic), et enfin celles qui mettent en relation les agriculteurs avec des associations anti-gaspillage (Solaal).

Les applications anti-gaspillage ne sont pas les seules à nous proposer une autre façon de consommer. D'autres applis comme Yuka, l'application qui permet de scanner les produits alimentaires et d'obtenir une information sur leur impact sur la santé, connaissent un grand succès. Celle-ci est aujourd'hui l'application la plus téléchargée sur Google Play dans la catégorie Forme & Santé et occupe la seconde place des téléchargements sur iOS pour la même catégorie.

Que l'on parle de livraison, de fidélisation ou de consommation plus saine et responsable, les applications influent lentement nos habitudes alimentaires et se sont imposées comme des canaux indispensables sur le marché, aussi bien pour les consommateurs que pour les marques.


 

Les applications mobiles rythment le marché de la restauration

 
 

 
 
 
 
Comparateurs
 
 
 
 
Retrouvez tous nos comparateurs complets...
Recherche sur plus de 30 critères : prix, nouveauté, poids, taille, opérateur, marque, etc....
PUBLICITÉ
RECHERCHER